Groupes et Activités - Activités Musicales

La musique est un moyen de communiquer / communier dans notre foi.

La paroisse de Versailles a de nombreuses activités musicales soit au cours des cultes, soit durant la semaine. Par exemple :

  • L'animation des cultes par des paroissiens musiciens et chanteurs,
  • La chorale Huit de Coeur,
  • L'ouverture du temple pour des concerts tout au long de l'année.

 

L'accompagnement chanté

Ce projet s'adresse à tous ceux qui désirent exprimer leur foi par le chant en intervenant deux ou trois fois dans l'année pour enrichir certains de nos cultes par quelques chants à quatre voix. Il ne s'agit pas d'avoir des répétitions régulières, mais seulement deux avant chaque intervention. Ceux qui sont intéressés peuvent contacter Pierrette Allaigre.

Vous trouverez ses coordonnées en cliquant sur le lien suivant qui vous renvoie sur un site régulièrement mis à jour des chants préparés :

 http://chanterlafoi.free.fr

 

La musique


Une célébration sans musique à Versailles, c’est rare. On entend souvent l’orgue, un violoncelle, des flûtes, parfois une trompette ou des ensembles plus particuliers. Mais qui sont ces musiciens ?

Michel Arnal, organiste référent. Il commence le piano avec Mademoiselle Boëllmann, fille du célèbre organiste Léon Boëellmann ; c’est avec elle aussi qu’il apprend l’orgue. Il prend sa première tribune au temple du Saint-Esprit, rue Roquépine, puis vient, à Versailles, avec la permission de Françoise Trocmé. En vacances, Michel Arnal joue pour la paroisse de Dieulefit.

« Il n’y a pas de véritable office sans musique, dit-il ; pour moi la musique est une prédication. »
Michel supervise maintenant les organistes du temple de Versailles : Daniel Monhardt, Annick Périllon, Gwilherm Poullennec, Kunio Yamaoka, d’autres si d’autres se présentent.

Il faudra prendre la relève un jour. « Je suis prêt à former des organistes, dit Michel Arnal. C’est intéressant, notamment pour des pianistes ! » Est-ce difficile ? « Bien sûr, on a de l’appréhension au début ; mais on prend de l’assurance petit à petit, et ça devient un vrai plaisir. »

Sébastien Carle, flûtiste. Il reprend sérieusement la flûte en 1995 ; dans les années qui suivent, il découvre la musique d’ensemble, à Marly-le-Roi, au Centre Huit avec Heide Fromageot et Frank Boch, ou au Chesnay avec les Flûtes Aveslaines, en compagnie de Frank Boch et Ulrike Chardot, également flûtistes au Centre Huit. A quatre, formation classique soprane-alto-ténor-basse, ils complètent le synthétiseur tenu par Pierrette Allaigre. « C’est un grand plaisir : le public est très bon, indulgent pour les petites défaillances... On se fait plaisir à faire plaisir », se réjouit Sébastien Carle.


Gabrièle Panetrat précise : "J’ai rejoint ce petit groupe avec mon violoncelle en 2009 ; venait qui pouvait, mais toujours avec conviction. Puis j’ai commencé à jouer au temple avec orgue, et parfois toute seule ou avec les flûtes. De fil en aiguille je suis devenue responsable de la musique au Centre Huit. Ma formation? Classique, le conservatoire ; mais ce sont les ensembles extérieurs, orchestres ou musique de chambre, qui m’ont fait découvrir le bonheur de jouer à plusieurs ; et ce sont les accompagnements au temple, à Grenoble avant d’arriver à Versailles, qui m’ont donné la joie de la « prédication », du discours musical.

D’autres musiciens parfois se joignent à nous : la chorale Huit de Chœur, l’ensemble La Chamade dirigé par Marc Faïsse, ponctuellement des violoncelles ou des trompettes... C’est toujours un immense plaisir d’accueillir des visages et des talents nouveaux, et de jouer pour les offices mais aussi entre nous.

« Venez au moins une fois partager votre musique avec les autres ! dit Sébastien Carle ; faites-vous plaisir ! Beaucoup de jeunes jouent d’un instrument. Dans d’autres pays, c’est naturel je jouer dans des ensembles, écoles, lycées, paroisses. » J’ajouterai qu’on a peu l’occasion de jouer dans une acoustique comme celle du temple...

Quels instruments nous recherchons ? Tous ! Au temple comme au Centre Huit, comme à côté pour se faire plaisir, voire, qui sait, parvenir à monter des petits concerts. Nous ne demandons pas un niveau de cycle spécialisé de conservatoire ; de la bonne humeur et un peu de volonté suffiront !

 

Gabrielle Panetrat (06-12-66-22-33), panetrat(at)gmail.com

                       

 

La chorale double huit

Chorale_8_de_coeur.png

 

Chorale 8 de Chœur : environ 70 choristes, dont une trentaine de protestants de Versailles et environs. 


Créée en 1984, elle a été dirigée depuis son origine par Pierrette Allaigre qui a passé en 2015 le flambeau à Mata Zerbo.

La chorale contribue régulièrement à l’animation musicale des cultes, et se produit lors de un ou deux concerts par an, dont le bénéfice est toujours offert à ceux qui la reçoivent.

 

Pierre-Louis Duméril (président : 01-30-24-71-20)

Mata Zerbo (chef de coeur : 06-17-83-52-74)

http://www.8dechoeur.com/

 

 

 

Les concerts au temple

Le temple de Versailles se trouve comme vous le savez au 3 rue Hoche, mais je crois que rien ne s'oppose à ce qu'il soit aussi au 5 rue Hoche, l'immeuble qui le précède étant au 1, celui qui le suit étant numéroté 7...

Sa construction vers 1879 sur les ruines du reposoir de Louis XV a permis de disposer d'un lieu de culte très convenable même de nos jours. Il jouit en particulier d'une bonne acoustique : les animateurs de l'étonnante chorale du collège de St Albans qui s'est produite le lundi 2 avril dernier ont trouvé le lieu si propice qu'ils ont prolongé leur concert par un enregistrement, au grand dépit des cinquante jeunes chanteurs qui avaient surtout envie de partir pour Disneyland.

Plus accueillant que l'ancien reposoir ouvert à tous les vents de l'Histoire, le temple dispose d'un bel orgue des facteurs d'origine britannique Abbey dont l'atelier se trouvait rue de la Chancellerie. Les tribunes permettent des dispositions scéniques agréables dont profitent les ensembles à double chœur.

Les concerts que l'on nous propose sont très variés, mais nous préférons les programmes plutôt liturgiques. 

Pourtant on peut regretter que la fréquentation ne soit pas toujours là : beaucoup de jeunes groupes nous réservent le temple, mais sans la renommée ni les experts en communication qui font déplacer les foules, ils ne se produisent que devant une vingtaine de personnes dont plusieurs invités, et ce, malgré leur talent musical.

Nous ne sommes pas chargés de la communication ni de la publicité, ainsi que nous le leur précisons avec force, nous informons les seuls paroissiens par affiches au Centre 8 et au temple, par le site de l'ERV et si possible par les feuilles d'annonces distribuées au culte...

Mais les paroissiens sont trop rares à venir au temple ces soirs-là...

Il est vrai que les Versaillais sont déjà fort sollicités par les activités culturelles nombreuses tout au long de l'année, et particulièrement en juin.

 

Le Conseil Presbytéral a décidé de demander une participation aux frais : 100 €,  200 €  si chauffage (vote du 14 octobre 2014).

Les musiciens dont la rémunération est indispensable et qui doivent couvrir leurs frais peuvent mettre une corbeille à la sortie et compter sur la reconnaissance des spectateurs.

Les Sonorités Opposées ont réussi à acquitter la participation aux frais du temple et à convenablement rémunérer leurs artistes invités.

Nous déconseillons aux musiciens de fixer un tarif qui dissuade le plus souvent les Versaillais de se déplacer et qui ne correspond pas à l'esprit du temple qui est avant tout un lieu de partage.

 

Chaque concert programmé est reporté dans l'agenda du site de la paroisse.

Yves Périllon

Par téléphone : 06-21-75-29-07 


Date de création : 17/09/2016 @ 11:12
Dernière modification : 23/09/2016 @ 21:08
Catégorie : Groupes et Activités
Page lue 889 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


temple-versailles-petit.jpgtemple-versailles-petit.jpgtemple_nuit.jpg

 Temple de Versailles

 

Calendrier
Recherche



Visites

 555460 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

^ Haut ^